La Gazette



2021-08-31

« Faut faire simple ! »

       Après presque deux ans d’arrêt, une course d’aéro était de nouveau organisée durant le week-end du 15 août, grâce à Jaroslav et donc en Slovaquie, dans la ville de Piéstany sur les bords de la rivière Vàh.

            Un paddock restreint, avec une vingtaine de machines, mais pour une relance ce n’est pas si mal non ? Et quel plaisir de revoir nos amis étrangers, ainsi que l’odeur et l’ambiance du paddock, sans oublier nos habitudes « touristiques » 

 

            La délégation du « French Team » était partie du Lion d’Angers mercredi matin de bonne heure, mais retardée par quelques soucis de CB, réglés par Benoît au Garage à Grieul. Convoi constitué de 4 camions, 6 Aéros et 13 personnes. Voyage sans encombre avec une pause sympathique chez la Famille LALLIER. Arrivée sur site jeudi matin, p’ti dej, vidage des camions, montage campement et ravitaillement, un p’ti air de vacances quoi !

             Vendredi : Chacun fait à sa guise, déchargement des machines, belotes, balades, visites touristiques à Bratislava. La troupe comporte maintenant 6 nouveaux larrons arrivés par les airs. Notamment une « persona non gratta » qui eu toutes les peines du monde à être autorisée à monter à bord suite à un I-Phone, pardon ! Smart phone récalcitrant. 

La chaleur est presque étouffante, gros changement après les semaines fraîches et humides de chez nous. Chaleur qui fît arrêter les promeneurs Bratislavesques pour prendre un désaltérant lors de leur visite en petit train … qui ne les attendit pas pour la fin. Heureusement il n’y avait plus qu’à descendre jusqu’au Danube !

Bonus N°1: la visite du paddock en vidéo commenté par Totof

             Samedi matin : mise en route des aéros, débuts des essais avec moult drapeaux rouges, entraînant un retard à l’allumage qui nous poursuivra jusqu’au soir, avec le repas du midi au lance-pierre … Heureusement nous avons pu prendre notre temps au Ziwell (*).

             Courses : F1 : 2 machines uniquement, mais quel spectacle effectué par Michael Metzner et Denis, ce dernier finissant 1er.

F2 : poursuite des réglages de la machine du chef et validation par Denis avant que Fabien prenne le guidon ainsi que Christian : 3ème au final derrière Mickaël et Magnus. Thomas termine 5ème mais se rapproche de son « frère Allemand » Eric.

F50 : cavalier seul de Fabien, laissant bon prince, la dernière course a Yaroslav. Christian poussif 3ème. Quant à Pierre, il finit tranquille 5ème.

En junior le suédois Ricard a bien grandi et pris du poil de la bête !

A noter que durant cette manche aéro, il y avait aussi une rencontre européenne de bateaux de vitesse sur le même site.

             Lundi matin départ pour la délégation venu des airs, ainsi que Thomas pour une nouvelle aventure en Allemagne chez Metzner Company. Nous lui souhaitons bon courage et une pleine réussite pour cet audacieux défi.

Pliages et rangement pour les autres, avant un dernier passage et repas au Ziwell,.Puis direction Vienne en Autriche, pour le séjour vacance concocté par la « section touristique » du club Anjou. On remercie vivement  Andrew, le pilote Autrichien, qui nous a préparé notre arrivée sur le camping « Neue Donau » de Vienne. Car il en faut de la place, pour accueillir nos 40 mètres de convoi et le campement ! 

Bonus N°2: la visite du campement en vidéo commenté 

             Mardi, milieu de matinée, l’équipe se rend en métro pour la visite de la très belle ville de Vienne. Nous déambulons « tranquille » dans les rues de la capitale Autrichienne. Nous sommes surpris par le nombre de chantiers de rénovations des bâtiments anciens : mairie, l’église votive, le parlement…etc. Longue pause bières et repas dans un café resto où nous sommes très bien reçu.

Puis métro pour la visite extérieure du château de Schönbrunn, la demeure de Sissi l’impératrice (si, si). Y en a qui ont voulu voir Romy….

 

Retour en métro jusqu’à la place Stephansplatz, avec une rame qui nous ramène au point de départ. On avait bien entendu des consignes, mais nous et l’allemand hein ! Retour au camping avec 15 kms de marche, quand même ! Le repas du soir fut pris dans une guinguette fort agréable sur les bords du Danube.

             Départ le lendemain matin pour les 1500 kms et les 19 heures de volant. Trajet sans ralentissement ou bouchon, comme à l’aller d’ailleurs, à part une filtration à l’entrée de l’Allemagne. Juste deux anecdotes au retour, l’une où un chauffeur n’entend pas les consignes pour un arrêt G.O. L’autre qui se passe à l’ultime péage de notre périple, ou le chauffeur décide de passer la marche et boum !! Les gouvernes du F2 qui font un bisou dans la calandre du M.A.N de Denis….

             Pour conclure, il y avait un peu d’incertitude pour traverser l’Europe, en cette pénible période sanitaire, et ce, malgré toutes nos précautions. Mais tout s’est bien déroulé et nous sommes tous satisfait de ce périple.

 Vive nous ! et rendez-vous à Burin.

Le service touristique Anjou Aéroglisseurs

----------------

()*ZIWELL: BAR LOCAL ET LOCALEMENT SITUE PRET DU PADDOCK, AVEC DEGUSTATIONS DE BIERES FABRICATION MAISON, (attention l'alcool est dangereux pour la santé mais pour la nôtre, ce fut un bienfait au regard des températures hautement dangereuses sans hydratation)





Liste des Gazettes

Choisissez une année :
Piestany 2021